La sémiochimie


Voir la vidéo sur Youtube

Le terme « sémiochimique » regroupe l'ensemble des signaux chimiques émis par les êtres vivants. On y distingue trois grands types de signaux :

  • Les « phéromones », sémiochimiques intraspécifiques
  • les « allélochimiques » sémiochimiques interspécifiques
  • les « apneumones » émis par les tissus morts

Chimie et sémiochimie


Voir la vidéo sur Youtube

La sémiochimie (du grec « sémios » le signe) étudie la communication chimique, le mode de transmission d'informations le plus ancien et le plus largement répandu chez les êtres vivants.

L'Organe Voméro Nasal


Voir la vidéo sur Youtube

Organe découvert en 1813 par Ludvig Jacobson, situé sous la surface intérieure des fosses nasales près du septum nasal, présent chez les mammifères, y compris chez l’Homme et chez les reptiles, il participent à la détection des sémiochimiques. Chez les invertébrés sa fonction est remplie par les antennes ; les palpes ; les tarses.

L'IRSEA


Voir la vidéo sur Youtube

L'IRSEA est un institut de recherche privé dédié à l'étude du comportement des animaux et de l'Homme, de leurs interactions et tout spécialement de leur communication chimique.

La vocation de l'institut est centrée sur l'étude et la compréhension des mécanismes qui sous-tendent ces fonctions, mais aussi sur le développement de méthodes permettant une amélioration de la gestion des comportements et des interactions, du bien-être.

Les valeurs de l'IRSEA


Voir la vidéo sur Youtube

Depuis sa création, l'IRSEA s'est développé en prenant en compte quatre préoccupations fondamentales qui lui sont devenues consubstantielles :

La volonté d'interagir avec l'ensemble du monde vivant pour aboutir à une co-existence harmonieuse et fonctionnelle : l'IRSEA ne travaille jamais à la recherche de solutions coercitives, de méthodes d'éradication, mais au contraire de cohabitation et de partage du monde dont nous disposons.

Une exigence d'excellence dans le souci permanent de l'accomplissement personnel des membres de nos équipes, à travers une organisation très collégiale et avec une volonté de faciliter la réalisation personnelle (par exemple dans le sponsoring de leurs passions sportives ou artistiques) et professionnelle (incitation et facilitation de parcours universitaires).

Croire en l'importance de l'éducation, de l'accès aux formations supérieures : en accueillant des étudiants du monde entier dans un environnement confortable et économiquement sécurisant (fourniture d'un hébergement, financement des droits d'inscription ou des frais de participation à des congrès en France comme à l'étranger) et en leur apportant une véritable préparation à l'examen, à la soutenance.

Rendre les outils et les méthodes nés des travaux de l'IRSEA accessibles aux pays, aux populations qui en ont besoin mais n'en ont pas forcément les moyens économiques.

L'organisation de l'IRSEA


Voir la vidéo sur Youtube

L'IRSEA couvre un domaine de recherche très vaste qui ne peut être abordé sans des équipes pluridisciplinaires, étroitement connectées à un réseau de recherche international.

L'objectif de notre organisation est d'assurer la meilleure coordination des équipes scientifiques ainsi que d'optimiser leurs interactions avec les domaines d'application de leurs recherches.

La Direction de l'IRSEA est assurée par le Directeur Général en charge de la gestion financière et juridique. Il est assisté dans sa tâche par un Conseil de Direction regroupant les Chefs de Département et le Doyen. Il dispose également d'une équipe administrative et technique assurant le fonctionnement de l'IRSEA et de ses installations.

La recherche et l'enseignement sont organisés par le Conseil de la Recherche et de l'Enseignement, formé de l'ensemble des chercheurs titulaires d'un PhD et présidé par le Doyen.

Ce conseil dispose d'une équipe de collaborateurs chargée des fonctions scientifiques et techniques transversales nécessaires au bon déploiement des projets et stratégies de recherche et d'enseignement de l'IRSEA (gestion et analyse des données, mais aussi analyse stratégique, économique et logistique).

Les moyens de l'IRSEA


Voir la vidéo sur Youtube

L'IRSEA couvre un domaine de recherche très vaste qui ne peut être abordé sans des équipes pluridisciplinaires, étroitement connectées à un réseau de recherche international.

La GC/MS


Voir la vidéo sur Youtube

L'IRSEA utilise la chromatographie gazeuse couplée à une spectrométrie de masse (GC/MS) avec une double GC qui fournit des informations utiles sur les groupes complexes de composés odorants.

Les champs d'action de l'IRSEA


Voir la vidéo sur Youtube

L'Institut de Recherche en Sémiochimie et Ethologie Appliquée est la réalisation d'un rêve.

Le développement d'analogues de sémiochimiques ouvre la voie vers de nouveaux moyens de communiquer aussi bien avec nos animaux de compagnie qu'avec les animaux d'élevage ou même avec les animaux qui nous sont nuisibles (parasites notamment).

Cette communication permet d'éviter la violence des procédés couramment utilisés pour contrôler ces animaux.

Le Comité d'Ethique de l'IRSEA


Voir la vidéo sur Youtube

Le Comité d'Ethique veille au respect de la législation sur la protection des animaux impliqués dans la recherche.

Dans l'accomplissement de cette mission, le CE conseille les chercheurs lors de la conception des protocoles d'expérimentation, et les aide à choisir les stratégies les plus respectueuses du bien-être animal.

Il est également chargé d'analyser tous les programmes de recherche, avant leur mise en œuvre, afin de vérifier qu'ils sont conformes à la législation en vigueur et aux valeurs de l'IRSEA, très impliqué depuis sa création, dans la défense et l'amélioration des conditions de vie des animaux.

Le CE est composé de personnels scientifiques et non-scientifiques, ainsi que de personnes extérieures à l'IRSEA.

Le CE et ses membres, interviennent en toute indépendance, et les membres du Conseil de Direction ne sont pas autorisés à en faire partie.

Les produits issus de la recherche de l'IRSEA


Voir la vidéo sur Youtube

L'IRSEA protège les résultats de ses recherches en déposant des brevets internationaux (plus de 200 à ce jour).

Les applications brevetées qui sont issues de ces travaux, font l'objet de contrats de licence avec des laboratoires pharmaceutiques qui assurent la fabrication et la commercialisation des produits.

Les revenus issus de ces licences, constituent la principale source financement de l'IRSEA.

La sémiochimie - une nouvelle branche de la pharmacologie


Voir la vidéo sur Youtube

Les enjeux d'aujourd'hui pour un avenir respecteux

Le développement de la chimie et de la pharmacologie moderne avait fait espérer un avenir sanitaire radieux, tant pour l'homme que pour les animaux ou les plantes. La fin du XXème siècle et le début du XXIème siècle ont conduit à déchanter.

En découvrant l'impact environnemental et sanitaire des résidus des pesticides, mais aussi des médicaments, l'Homme a pris conscience d'une réalité cruelle :

Toute intrusion dans les équilibres naturels engendre des bouleversements considérables dont le prix est souvent plus élevé que celui du phénomène qui avait conduit à intervenir.

A cette sévère révélation s'en est ajoutée une autre : les organismes que nous avons cherchés à détruire se sont adaptés. Nous savons aujourd'hui que de la bactérie à l'acarien, de l'insecte au rat ou à la souris, des résistances sont apparues, qui défient nos capacités de réponse et rendent la situation de plus en plus intenable.

Dans le même temps, la création de nouvelles molécules, basée sur le principe de la création de structures synthétiques capables d'interagir avec les récepteurs des cellules, est au point mort. Le nombre de nouvelles molécules est en chute libre : ce phénomène résultant non pas d'un manque de génie des chimistes et des pharmacologues, mais d'un épuisement des possibilités. Nous devons trouver un nouveau paradigme :

L'enjeu est donc de trouver de nouvelles voies pour interagir, infléchir les processus vivants, de telle façon que l'homme puisse conserver son équilibre physiologique, tout en respectant celui des autres êtres vivants : conditions absolues pour une réelle pérennité de notre développement sur Terre.

C'est en se basant sur ce concept d'interaction, plus prometteur que l'approche intrusive et invasive, qu'il devient évident de questionner le système de communication qui relie l'ensemble des espèces vivantes.

L'enjeu est donc bien d'écrire de nouvelles pages de la pharmacologie en créant une pharmacologie de la communication pour permettre à l'homme de surfer sur ce réseau gigantesque qui s'offre à lui : le ChemoNet.

La sémiochimie et l'Homme


Voir la vidéo sur Youtube

La présence de sémiochimique chez l'Homme est largement prouvée et l'IRSEA recherche dans ce domaine.

La sémiochimie et les espèces aquatiques


Voir la vidéo sur Youtube

L'IRSEA dispose de moyens pour étudier la sémiochimie chez les espèces aquatiques.

La WWLPS - Les éléphants


Voir la vidéo sur Youtube
Contrôle de l'agression entre éléphants

Sandrine, éléphante d'Asie (Elephas maximus) agée de 28 ans, a montré des comportements agressifs envers ses semblables.

Eléphanteau orphelin, nourri et élevé par l'homme, elle a été mal socialisée aux éléphants. Sa réintroduction avec ses congénères a été très mal gérée, elle en a blessé certains et a donc été maintenue en isolement.

Nous avons dû proposer différentes solutions à son arrivée au zoo où elle était destinée à vivre avec Dora, une femelle de la même espèce, âgée de 35 ans et bien socialisée.

Sandrine afficha aussitôt de l'agressivité envers Dora.

Un programme utilisant des phéromones apaisantes de mammifères despécifiées s'est avéré être une réussite.

La WWLPS - Les chevaux de Prjevalski


Voir la vidéo sur Youtube
Réintroduction des chevaux de Przewalski en Mongolie

Ceci est un bon exemple de coopération de l'IRSEA - WWLPS avec les associations non gouvernementales. TAKH, est une association internationale dédiée aux chevaux de Przewalski, une espèce sauvage très proche de chevaux domestiques.

TAKH a lancé un programme de Réintroduction des chevaux de Przewalski dans leur milieu sauvage, en Mongolie.

Pour se rendre en Mongolie, les chevaux doivent voyager dans des caisses durant 45 heures et faire face au transport en camion, en avion et aux hommes.

Grâce aux phéromones maternelles équines, il a été possible de contrôler le stress et ainsi de préserver les capacités de survie de l'animal jusqu'à sa remise en liberté.

Dans le cadre de la WWLPS, l'IRSEA est intervenu dans ce projet en fournissant ces phéromones maternelles équines.

La coopération sociale entre les chevaux se rétablie immédiatement, un effet précieux des phéromones.

La WWLPS


Voir la vidéo sur Youtube

La WWLPS : World Wildlife Library of Pheromones and Semiochemicals

Cette entité, créée en 2008 avec le soutien des laboratoires CEVA Santé Animale, est dédiée au soutien aux programmes de conservation des espèces sauvages.

La WWLPS, met à disposition de ces programmes les moyens analytiques de l'IRSEA pour identifier des phéromones et sémiochimiques susceptibles de faciliter la gestion et d'améliorer la reproduction et le bien-être des espèces concernées.

Grâce à ces travaux, il est alors possible de fournir des analogues synthétiques de ces sécrétions, qui deviennent des éléments cruciaux de ces programmes de sauvegarde.