Institut

L’IRSEA est un institut de recherche privé dédié à l’étude du comportement des animaux et de l’homme, de leurs interactions et tout spécialement de leur communication chimique.

La vocation de l’institut est centrée sur l’étude et la compréhension des mécanismes qui sous-tendent ces fonctions, mais aussi sur le développement de méthodes permettant une amélioration de la gestion des comportements et des interactions, du bien-être.

La sémiochimie (du grec « sémios » le signe) étudie la communication chimique, le mode de transmission d’informations le plus ancien et le plus largement répandu chez les êtres vivants.

L’IRSEA a été créé à partir d’une idée : interagir avec le monde du vivant en utilisant ses codes, plutôt qu’en cherchant à le plier à nos exigences.

Cette idée est née du défi que représente la clinique de médecine vétérinaire comportementale : chaque jour, dans le monde, des millions de maîtres d’animaux de compagnie sont confrontés à des difficultés de cohabitation avec leur animal préféré.

Longtemps, l’homme a répondu à ces situations conflictuelles en cherchant à forcer l’animal à modifier son comportement, au moyen de chirurgies, médicaments psychotropes, matériels coercitifs, pour finalement se résoudre, bien souvent, à l’abandon ou à l’euthanasie.

Une autre stratégie apparaissait pourtant possible : comprendre le processus adaptatif qui conduit l’animal à adopter un comportement lui permettant de faire face à l’environnement que lui propose l’homme.

En répondant à cette question on change la perspective, l’animal n’agit plus contre le souhait de l’homme, mais répond à un contexte donné avec les moyens de son espèce et selon ses propres possibilités issues de son histoire individuelle. L’éthologie, la sémiochimie, nous ont semblé constituer la source de compréhension et de moyens d’action la plus prometteuse.

Le comportement de marquage urinaire du chat, un des motifs de consultation les plus fréquents pour cette espèce, a été le premier champ de validation de cette approche. En analysant les sémiochimiques produits par les glandes des joues du chat, nous avons pu identifier la sécrétion F3 désormais mondialement connue sous le nom commercial Feliway®. En signant le contrat de licence de brevet de ce premier sémiochimique de synthèse, avec les laboratoires Ceva Santé Animale, nous acquérions les moyens financiers pour donner réalité à un rêve de chercheur : L’IRSEA