Département des Processus Cellulaires et Interactions Durables

Le Département des Processus Cellulaires et Interactions Durables est en charge de l’étude des altérations de la santé des animaux et des mécanismes moléculaire et cellulaires à la base de ces conditions, avec l’objectif de mieux les connaitre et soigner.

A partir de cette mission commune, le travail de notre département est orienté vers trois domaines principaux. Nous étudions les interactions hôtes-parasites et l’utilisation des semiochimiques dans la lutte contre ce type d’infestations, qui sont souvent responsables de nombreuses et graves zoonoses. Nous travaillons aussi sur l’emploi des cellules souches olfactives pour traiter plusieurs pathologies qui touchent nos animaux et l’homme, comme le vieillissement célébrable et les pathologies ostéo-articulaires. Enfin, une partie de notre travail est dédiée à l’étude des pathologies des organes impliqués dans la communication chimique, altérations qui influencent le comportement des animaux en affectant leur qualité de vie.