Le terme « sémiochimique » regroupe l’ensemble des signaux chimiques émis par les êtres vivants.

L'IRSEA est un institut de recherche privé dédié à l’étude du comportement des animaux et de l’Homme, de leurs interactions et tout spécialement de leur communication chimique.

La volonté d'interagir avec l'ensemble du monde vivant pour aboutir à une coexistence harmonieuse et fonctionnelle.

Vue au microscope d’une coupe histologique de l’organe voméronasal, organe récepteur des sémiochimiques.

Irsea arc
Irsea arc
Irsea cecba
Irsea editions
Irsea Comittee
Irsea School
Semiokeys

Actualités

IRSEA présent à  I Cat Care Conference

IRSEA présent à I Cat Care Conference

En savoir plus
IRSEA au SPACE à RENNES

IRSEA au SPACE à RENNES

En savoir plus
IRSEA present aux Burghley Horse Trials

IRSEA present aux Burghley Horse Trials

En savoir plus
10th INTERNATIONAL SEA LICE CONFERENCE

10th INTERNATIONAL SEA LICE CONFERENCE

En savoir plus

QUELQUES DÉFINITIONS

Le terme « sémiochimique » regroupe l’ensemble des signaux chimiques émis par les êtres vivants. On y distingue trois grands types de signaux : Les « phéromones », sémiochimiques intraspécifiques, les « allélochimiques » sémiochimiques interspécifiques et les « apneumones » émis par les tissus morts.
Les phéromones sont des substances chimiques émises par la plupart des êtres vivants qui agissent comme des messagers entre les individus d'une même espèce. Contrairement à d’autres signaux de communications (notamment les odeurs) les phéromones n’impliquent aucun phénomène d’apprentissage. Extrêmement actives, elles agissent en quantités infinitésimales, si bien qu'elles peuvent être détectées, ou même transportées, à plusieurs kilomètres.
Organe découvert en 1813 par Ludvig Jacobson, situé sous la surface intérieure des fosses nasales près du septum nasal, présent chez les mammifères, y compris chez l’Homme et chez les reptiles, il participent à la détection des sémiochimiques. Chez les invertébrés sa fonction est remplie par les antennes ; les palpes ; les tarses.
Une attitude caractéristique des mammifères (félins, équidés, certains ruminants, etc.) qui dressent la tête et relèvent la lèvre supérieure pour permettre à l'organe voméronasal situé sous la surface intérieure du nez de détecter les phéromones, les sémiochimiques ou certaines odeurs par exemple.
Etude du comportement des diverses espèces animales. Le terme éthologie signifie étymologiquement « étude des mœurs ». Au niveau théorique, l'éthologie peut s'apparenter à la biologie du comportement.